Quelles sont certaines des caractéristiques des TED ?
  • 0 comments

Les personnes atteintes d’un TED se développent différemment par rapport au langage, aux capacités motrices, cognitives et sociales. Elles restent toutefois uniques et chacune d’elles possède donc des habiletés différentes. Les « symptômes » ou les handicaps peuvent être très légers chez l’une, mais très graves chez l’autre. Voici certains traits et comportements fréquents chez les enfants ou les adultes atteints d’un TED :

Des difficultés de relations sociales

  • Certaines personnes atteintes ne manifestent aucun intérêt pour les autres.
  • Certaines s’intéressent aux gens, mais ne savent pas parler, jouer ou interagir avec eux.
  • Lorsqu’elles parlent, les personnes atteintes ont généralement de la difficulté à amorcer et à soutenir une conversation.

Des troubles de la communication

  • Le développement du langage et de l’expression orale peut s’amorcer, puis s’arrêter ou se faire très lentement ou encore ne jamais se produire. S’ils ne profitent pas d’une intervention précoce, intensive et appropriée, environ 40 % des enfants atteints ne parleront pas.
  • Les personnes atteintes sont parfois incapables d’interpréter le langage non verbal comme les codes de distance à respecter ou des gestes et des expressions faciales que la plupart d’entre nous comprennent aisément.

Des intérêts restreints et des comportements répétitifs

  • Les personnes atteintes ont parfois des gestes répétitifs et ritualisés comme tournoyer, se bercer sans arrêt, fixer du regard, battre des mains, se frapper, etc.
  • De légers changements dans l’environnement ou la routine quotidienne – que la plupart des gens gèrent bien – peuvent causer une grande détresse aux personnes atteintes.
  • Les personnes atteintes peuvent avoir des intérêts restreints et des comportements apparemment bizarres. Elles deviennent parfois obsédées par une chose, une idée ou une activité.

Des réactions sensorielles étranges

  • Les personnes atteintes ont parfois du mal à traiter les informations sonores et visuelles.
  • Les stimulations sensorielles peuvent se brouiller et devenir accablantes.
  • Les personnes atteintes ont des problèmes sensoriels variant de légers à graves avec des zones de forte sensibilité et d’autres de faible sensibilité.

Quelques symptômes associés

  • Troubles neurologiques, y compris l’épilepsie
  • Problèmes gastro-intestinaux
  • Déficiences de la motricité fine et de la motricité globale
  • Anxiété et dépression

Comment se fait le diagnostic d’un TED ?

Pour en savoir plus sur le diagnostic…

Qu’est-ce qui cause les TED ?

Pour le moment, on ignore quelles sont les causes des troubles envahissants du développement (TED). Le Dr Leo Kanner a identifié l’autisme classique pour la première fois à l’hôpital John’s Hopkins, en 1942. Vers la même époque, le psychologue autrichien Hans Asperger a décrit un groupe de patients aux troubles similaires. C’est donc seulement depuis le 20e siècle que l’on reconnaît les TED comme des troubles médicaux. Bien des récits historiques montrent toutefois que l’autisme existait depuis déjà longtemps.

On s’entend en général pour dire que les TED sont des troubles neurologiques. Ils n’ont rien à voir avec le style parental. Les recherches actuellement menées dans le monde entier explorent diverses causes : les facteurs génétiques; les différences dans le fonctionnement biologique du cerveau; le développement du cerveau avant et après la naissance; les facteurs environnementaux; les infections virales; les réactions et les déficiences du système immunitaire. On envisage donc de nombreuses possibilités. Pour en savoir plus sur les causes…

Toutes les personnes atteintes ont-elles besoin de traitement ?

Le terme général d’autisme désigne souvent toute une gamme de symptômes, de déficiences et d’habiletés particulières. Certaines personnes atteintes du syndrome d’Asperger, d’autisme de haut niveau ou d’un trouble envahissant du développement non spécifié sont très autonomes. Elles ont peu besoin de traitements particuliers et de programmes éducatifs ou elles peuvent parfois même s’en passer.

Par contre, beaucoup d’enfants sont atteints d’une forme d’autisme grave et incapacitant. Des troubles profonds affectent divers aspects de leur vie comme la communication, le comportement, les capacités physiques et sensorielles. Ces enfants ne pourront jamais réaliser leur plein potentiel sans un soutien intensif, des programmes d’éducation spéciale et des traitements efficaces fondés sur des preuves.

La Société canadienne de l’autisme croit qu’un traitement scientifique reconnu, précoce et efficace, peut améliorer grandement la vie d’un bon nombre de personnes atteintes. Sans un traitement individuel approprié, beaucoup ne pourront pas développer leurs capacités de communication ni leurs aptitudes sociales. Elles vont continuer à avoir de graves troubles du comportement et des difficultés d’apprentissage. Pour en savoir plus sur les traitements et les approches éducatives…

Share Social

About the Author: Autism-EXC
Nous sommes un pont entre l’expertise et le besoin pour les autistes et leurs familles. Autism-EXC, ce sont tous vos besoins sous un seul toit.